Covid-19 – Dispositifs de soutien pour les entreprises – 17/06/2020

Non classé

Gouvernement, banques publiques et privées, collectivités, chambres consulaires, réseaux d’entreprises se mobilisent pour accompagner les entreprises. Quelques mises à jour et nouveautés cette semaine.

Au niveau national

Quelques actualités et précisions du côté des mesures de soutien aux entreprises.

D’abord en ce qui concerne les annonces gouvernementales:

Le Ministre de l’Economie annonce le déploiement d’un nouveau budget de crise de 45 milliards d’euros, pour soutenir les secteurs les plus fragilisés. Il comprend notamment les plans de soutien au tourisme, au secteur automobile, à l’aéronautique, et aux entreprises de la French Tech, mais aussi des mesures en faveur du petit commerce et du bâtiment.

Le Ministère du Travail affirme dans un communiqué que le dispositif de chômage partiel ne sera pas modifié au 1er juillet. Les salariés recevront donc toujours 70% de leur rémunération brute (environ 84% du salaire net), et les entreprises devront toujours assumer 15% du coût du dispositif.

Dans les autres nouvelles :

500 000 entreprises françaises ont bénéficié de 85 milliards d’euros de Prêt garanti par l’État (PGE), indique Nicolas DUFOURCQ, Directeur Général de Bpifrance. En ce qui concerne le PGE Innovation, ce sont 5 000 entreprises innovantes de moins de 15 ans qui en ont bénéficié, pour un montant total de 3 milliards d’euros. Bpifrance a également investit dans 52 startups pendant le confinement.

La CPME présente au gouvernement ses 109 propositions pour la relance, les principales étant des mesures fiscales (annulation des charges sociales, maintien du chômage partiel jusqu’à la fin de l’année pour les entreprises ayant perdu plus de 50% de chiffre d’affaires sur le premier semestre notamment), et la transformation des prêts garantis par l’Etat en quasi-fonds propres avec un remboursement sur dix ou vingt ans.

Prudentia Capital lance un deuxième fonds, de 120 millions d’euros, pour aider les dirigeants d’entreprises, notamment ceux n’ayant pas réussi à obtenir un PGE.

L’Urssaf reprend les contrôles et le contentieux relatifs aux cotisations sociales à partir du 1er juillet 2020.

Comme chaque semaine, la presse vous fournit des explications sur vos droits et les dispositifs dont vous pouvez bénéficier. Cette semaine, elle vous informe sur les aides disponibles pour les entreprises de l’Economie Social et Solidaire (ESS) (le PGE, désormais plus accessible pour les associations grâce à l’annulation du seuil de 50% de revenus commerciaux dans un chiffre d’affaires obtenue par la Chambre française de l’économie sociale et solidaire, un prêt “Relève solidaire” à taux gratuit jusqu’à 100 000 euros proposé par France Active, ou encore le fonds d’urgence de 8 millions d’euros du Haut-Commissariat à l’ESS). A noter qu’un plan de relance spécifique pour l’ESS est prévu en septembre.

Au niveau régional

Le Région Sud et le Comité Régional du Tourisme se mobilise pour attirer les touristes en région Provence-Alpes-Côte d’Azur, notamment via des spots publicitaires diffusés sur BFM TV et France Télévisions dans le cadre de la campagne “On a tous besoin du Sud”. Claire BEHAR, Directrice du comité, reste optimiste. “Nous avons une grande attractivité. Les Européens du nord auront envie de plage et de soleil. Il y a aussi beaucoup de résidences secondaires”, déclare-t-elle. Ils lancent également un site internet dédié à la filière du vélotourisme.

Les chambres consulaires sont toujours en première ligne pour aider les entreprises. La CCI Aix-Marseille Provence, en partenariat avec la start-up Getbigger et Hopps Group, lance Le Drive Local, une marketplace locale gratuite dotée d’un système de livraison. La Chambre participe également, pour la deuxième année consécutive, à l’organisation des « Rencontres des Voiles de l’Energie et de l’Environnement ».

Les collectivités poursuivent elles aussi leur engagement auprès des entreprises du territoire régional. Le Grand Avignon vote un plan de soutien de 900 000 euros à l’économie locale, qui se décline en trois grands axes : la mise en place de la plateforme en ligne “Factoryz”, visant à renforcer les coopérations et les partages de ressources inter-entreprises, le lancement d’un appel à projets pour relancer l’économie de proximité, et le lancement d’une application de découverte numérique du territoire.

Les organismes d’accompagnement et les fédérations professionnelles restent eux aussi mobilisés :

Pour Yvon GROSSO, Président du Medef Sud, il faut remettre les salariés au travail et travailler davantage pour protéger l’emploi.

La CPME 13 lance deux cellules d’accompagnement pour les chefs d’entreprises : “1,2,3 rebondir” et “Résister et renaître différemment”.

Philippe Korcia, Président de l’UPE 13 et de l’Urssaf Provence-Alpes-Côte d’Azur, salue l’engagement de l’Etat pendant la crise. Il alerte cependant sur la situation des PME. Sur les 110 000 entreprises de moins de 20 salariés, 25 000 seraient sous la menace d’une procédure de dépôt de bilan.

L’UPE 06 a organisé un atelier de communication pour évoquer les 10 tendances porteuses pour stimuler la croissance en sortie de crise: l’accélération digitale, la créativité, et saisir les opportunités média notamment.

Plein Sud, réseau des arts visuels du Sud créé au mois d’avril, a mis en oeuvre un document gratuit pour informer le grand public sur l’actualité des musées notamment. Il sera disponible dès la fin du mois de juin dans les structures membres du réseau, ainsi que dans tous les offices de tourisme du grand Sud.

– Pro Bono Lab présente les résultats de son étude sur les engagements des entreprises du territoire de la métropole Aix-Marseille Provence. 70 % des entreprises sondées sont déjà engagées pour le territoire, notamment dans le domaine de l’emploi. Sur ces entreprises, 75% s’engagent pour contribuer à l’essor du territoire.

Cap Luberon, équipement et pôle de services dédié aux entreprises, vient d’ouvrir ses portes à Apt.

Athelia Entreprendre, qui était restée mobilisée aux côtés des entreprises pendant le confinement, notamment avec ses “Cafés Confinés” et sa lettre d’information quotidienne, les accompagne désormais dans la reprise.

Dans les autres nouvelles:

Le Barreau de Marseille, qui avait participé à la cellule Covid-19 mise en place par la Préfecture et la CCI Aix-Marseille Provence, poursuit son engagement auprès des entreprises pour la reprise.

L’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse, qui avait lancé en novembre dernier un appel à initiatives pour expérimenter le paiement pour services environnementaux à destination des agriculteurs, a retenu 21 projets, dont quatre en région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Chaque projet concernera entre 50 et 150 agriculteurs, et l’agence financera à 100% les paiements des services environnementaux. Le budget total est de 30 millions d’euros sur cinq ans.

Au niveau européen 

La BCE étudie un projet de “bad bank”, une structure de défaisance dans laquelle seraient transférés les centaines de milliards d’euros de prêts qui risquent de ne pas être remboursés en raison de la crise du coronavirus.