AdobeStock 327212095 1 ConvertImage

Le point sur quelques secteurs en région mis en avant par la presse. 

La filière viticole enregistre une baisse de 20% des ventes en mars, et de 30% en avril. Un recul qui “reste gérable” selon Philippe PELLATON, Vice-président d’Inter Rhône, à condition que la reprise ait lieu rapidement et que la saison touristique estivale soit positive.

L’indication géographique Absolue Pays de Grasse, attendue pour la fin de l’année, devrait permettre de protéger la filière fleurs de la concurrence étrangère.

Enfin, en ce qui concerne le tourisme :

Les restaurants et les bars ont rouvert en mettant en place les mesures nécessaires à la sécurité sanitaire des employés et des clients. Les habitués étaient au rendez-vous, mais la reprise reste progressive pour l’instant.

Les hôtels ont également rouvert, avec un protocole sanitaire strict à suivre.

Dans les Alpes-Maritimes, les campings entament eux aussi une reprise progressive, mais ils comptent surtout sur la saison estivale et espèrent ainsi voir l’activité repartir en juillet.

Enfin, dans la zone d’activité Domaine Vallée Verte, où les entreprises vont de la startup à la grosse PME, seulement 500 salariés ont repris le travail dans les bureaux, les autres restent en télétravail ou au chômage technique. Pour l’agence Dekra, le redémarrage de l’activité ne se fera qu’en septembre. Quant à la société Indevho, qui gère les hôtels de l’ancien groupe marseillais Maranatha, elle espère pouvoir les rouvrir progressivement d’ici la fin de l’année.

Et comme chaque semaine en cette période de crise du Coronavirus, nous vous proposons un aperçu de la situation en région Sud du point de vue des entrepreneurs.

Les entrepreneurs régionaux se réorganisent face à la criseMalgré la crise, Avenir Telecom affiche des résultats en amélioration à fin mars 2020, notamment grâce à la mise en place d’un plan de continuité de l’activité et l’utilisation des outils numériques.

Les entrepreneurs régionaux trouvent de nouveaux relais de croissance :

Le maintien de la demande en Asie a convaincu Genes’ink de concrétiser son projet d’ouvrir un bureau à Taïwan, dans le but d’en faire une filiale, explique sa dirigeante Corinne VERSINI.

Shanty Biscuits a profité du confinement pour optimiser son site web et augmenter la conversion des commandes, indique sa Présidente, Shanty BAEHREL. La Fête des mères lui ayant permis de relancer son chiffre d’affaires, l’entreprise souhaite désormais revenir à son niveau de commande normal, renforcer sa présence sur les réseaux sociaux et développer son mini biscuit pour les cafés, hôtels et restaurants.

Les entrepreneurs régionaux anticipent “l’après” :

Malgré la crise, Optimum Automotive ne modifie pas ses objectifs. L’entreprise prépare deux acquisitions, une en Allemagne et une en Espagne, qui devraient lui permettre d’atteindre 20 à 25 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2020.  Elle lance également une gamme de traceurs de conteneurs, remorques et objets, indique son Président, Daniel VASSALLUCCI.

Malgré quelques mois difficiles pendant la crise, l’entreprise Green Systems Automotives reste confiante pour l’avenir, notamment grâce à la reprise rapide du marché nord-américain, indique son dirigeant, Olivier BARTS. En France, elle prépare la commercialisation de son boitier permettant de réduire les émissions de CO2 des deux-roues.

La startup Morphée lance une campagne de crowdfunding pour le lancement de son nouveau produit d’aide au sommeil des enfants. En une semaine, plus de 1 500 ventes ont déjà été réalisées.

BiOceanOr, qui a développé une station météo sous-marine connectée, lève 1,5 millions d’euros pour accélérer son développement technologique et commercial, indique son dirigeant, Samuel DUPONT. La startup vise également un déploiement de sa solution à l’international.

– Certaines entreprises régionales se mettent à recruter. C’est notamment le cas de Visiplus, qui souhaite embaucher 30 nouveaux collaborateurs dont 20 à Nice d’ici la fin de l’année, et de Kangourou Kids, qui a organisé un job dating à Nice pour proposer 50 CDI dans les Alpes-Maritimes.

– Mediaco se développe en dépit de la crise, avec le rachat de l’entreprise Chieusse Levage. « Ce rapprochement permet au groupe de renforcer son réseau d’agences, et sa présence dans le golfe de Saint-Tropez », explique le groupe dans un communiqué.

L’huile d’olive de Maison Brémond a obtenu une médaille d’or début mai à l’édition 2020 du New York international olive oil competition.

Le groupe CMA CGM pense à l’avenir. Son Président, Rodolphe SAADE annonce son objectif d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2050.

Le Groupe Alteo lance un appel d’offres à partenariat ou repreneur pour son site de production d’alumines de spécialités à Gardanne. “L’objectif est de donner à Alteo les moyens de se développer et cet appel d’offres tend à la recherche d’un soutien qui pourrait d’ailleurs être compatible avec le maintien de l’actionnaire actuel”, explique Frédéric AVAZERI, administrateur judiciaire en charge du dossier.

– Après l’annonce du recrutement de 1 000 collaborateurs, les Agences de Papa est désormais en mesure, grâce à la signature de plusieurs partenariats avec des promoteurs immobiliers, de proposer à ses clients 10 000 lots dans le neuf.

Chefs d’entreprises des Alpes-Maritimes, vous pouvez participer au futur article de Nice Matin sur les belles réussites du confinement en remplissant ce formulaire.